Archives

now browsing by author

 

Trophée des Chiens Héros: Jorek récompensé

Jorek, berger belge malinois de 4 ans, a reçu le Trophée des Chiens Héros 2019, dans la catégorie « Chien de la Sécurité »

 

 


Sur scène et en binôme avec Daphnée Diomandé, l’Agent Cynophile qui partage son quotidien, Jorek a reçu des mains de Bernardo Gallitelli, Directeur Général du groupe Buena Media Plus, une récompense pour toutes ses interventions.

Depuis plusieurs années, avec leurs collègues de la société privée de sécurité SNGST, Jorek et Daphnée assurent la sécurité de milliers de voyageurs (et de leurs biens) en gare de Dunkerque.

Les risques inhérents à cette activité sont grands et méconnus.Très fréquemment dans le cadre de leur travail, ils sont confrontés aux incivilités, aux agressions, aux bagarres.

Avec plus de 50 interventions à leur actif en équipe, ils ont su protéger, rassurer,  secourir de nombreux voyageurs et personnels.

Ils ont permis l’interpellation par les Forces de l’Ordre d’individus dangereux souvent armés et menaçants.

Vous pouvez revoir la cérémonie 2019 en vidéo ci-dessous:

 

 

Titan, Berger Belge Malinois et l’ Agent Cynophile, Alexandra Cosson de la société Mondial Protection avaient été les lauréats de la 1ère édition.

 

 

La Société Centrale Canine honore dix duos chien-maître d’exception

La Société Centrale Canine vient de rendre publique le palmarès de cette 2ème édition des TROPHEES DES CHIENS HEROS

10 chiens aux profils très différents mais ayant tous l’étoffe de héros ont été honorés pour leur travail mené par les Pompiers de Paris, la Police Nationale, l’Armée de l’Air, l’Armée de Terre, la Gendarmerie Nationale, HANDI’S CHIENS, les maisons de retraite, les centres sociaux pour adolescents, la sécurité privée ou chez des particuliers.

Les races canines présentées ce jeudi 18 avril 2019, lors de la Cérémonie étaient majoritairement des bergers belges (Malinois) mais également American Staffordshire Terrier, Saint-Hubert et Labrador.

Mémorial en l’honneur des chiens militaires et héros 

A la fin de la soirée de présentation de chaque lauréat dans l’une des dix catégories, l’Artiste MILTHON, dévoila l’interprétation de son oeuvre, dans une taille réduite, la sculpture monumentale réalisée en bronze mesurera plus de 1 m de hauteur et 1,20 m de large pour un poids de 150 kg : la plus belle façon, et une première dans notre pays, de rendre hommage aux poilus et leurs fidèles compagnons au front, ainsi qu’à tous les chiens qui ont été et sont utilisés par les différents corps d’armée sur tous les théâtres d’opérations où nos forces armées sont impliquées. L’Artiste soulignait à propos de son oeuvre : « Serrés l’un contre l’autre face à l’adversité environnante, proche et imprévisible, le chien et l’homme font face et ne doivent pas faillir« .

Pour financer ce projet, une grande campagne de financement a été mise en place: https://www.leetchi.com/c/chiensheros

https://www.centrale-canine.fr/actualites/2eme-trophees-des-chiens-heros-2019

Signalement FPACS

Une boîte mail dédiée aux signalements.

La FPACS vient de mettre en place une boîte mail spécialement dédiées aux signalements de tout cas relevant de notre compétence et dont vous seriez témoins:

signalement@fpacs.com

 

Les Agents Cynophile sont responsables de leurs binômes cependant leurs Employeurs doivent également s’assurer que des installations conformes soient mis à disposition des chiens pour qu’ils puissent s’abreuver, s’alimenter, se reposer, à l’abri du froid, de la chaleur excessive et facilement nettoyables.

Dans le cas de missions ponctuelles et de court terme (gardiennage, événementiel etc…), donc d’absolue impossibilité matérielle de se doter d’hébergement conformes à la réglementation, toutes les dispositions seront prises pour que les chiens soient le moins incommodés possible.

Le Donneur d’Ordres est également responsable. Il doit s’assurer que son prestataire respecte la loi et les règlements sur les conditions de détention. Il doit faciliter ces installations autant que possible.

Nous invitons les Agents Cynophile à nous signaler, tout lieu, où il est possible d’avoir des installations conformes, qu’ils essuient des refus catégoriques malgré leurs demandes répétées et justifiées. Nous les appuierons auprès des services compétents.

Nous invitons les Associations de Protection Animale de nous soutenir dans ces démarches. Elle doivent nous signaler les cas jugés ou même en cours, afin qu’une procédure pour manquement déontologique ou plainte soit déposée par notre Fédération.

Nous appelons les entreprises à nous signaler le refus répété de leur client.

Tous sont responsables des conditions de détention des animaux ( et de leurs Agents ), ils doivent œuvrer ensemble à trouver des solutions les plus adéquates pour le Bien- être des Chiens utilisés en Sécurité.

La FPACS restera vigilante sur les Agents, sur les Entreprises et leurs Clients.

 

 

Le Respect de l’Animal dans le Code de Déontologie

Le Respect de l’Animal et le Code de Déontologie

Est-il nécessaire de rappeler à toutes et tous, Agents Cynophile, que non seulement, nous devons respecter le code rural mais aussi un code de déontologie:

« Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce. »

(article L. 214-1 du code rural)

« Il est interdit d’exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques ainsi qu’envers les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité. »

(article L. 214-3 du code rural)

Respect de l’animal

<<L’agent cynophile s’interdit tout mauvais traitement de son animal et veille à ce que celui-ci se trouve, en toutes circonstances, dans un état de soin et de propreté correct.>>

(Article 32 du code de déontologie des personnes physiques ou morales exerçant des activités privées de sécurité)

Il est clair que le non- respect de ces obligations par certains Acteurs, entachent notre image à toutes et tous.

Celle-ci s’en trouve dégradée aux yeux du grand public…

Il est de notre responsabilité collective d’agir et d’écarter ces éléments qui nous portent préjudice !!!

Aussi, la FPACS se réserve le droit de porter plainte, de se porter partie civile dans toute affaire avérée contraire aux lois et à la déontologie.

Le CNAPS sera également saisi afin que des sanctions administratives soient affligées à tout ceux qui se seront rendus coupables de faits contraires à l’article 32 du Code de Déontologie.

Les comportements irresponsables et contraires à nos valeurs ne resteront pas impunis !