rncp

now browsing by tag

 
 

Bonne fêtes à tous

Bonne fêtes à tous

La Fin d’ Année approche à grand pas, la Sécurité Privée, en cette période, connaît un surcroît d’activité grâce (ou à cause) des nombreuses manifestations organisées partout sur l’hexagone.

Nous pensons à tous les Agents, ainsi qu’à leurs binômes, en poste, souvent dans des conditions difficiles.

Nous pensons également à leurs familles.

Nous leur souhaitons de passer de Bonnes Fêtes et que l’année 2018 leur soit prospère.

En cette année 2017, nous avons constaté la mise en place du stage de maintien et actualisation des compétences (MAC), la mise en place des certifications des compétences des centres de formation aux métiers de la sécurité, une loi sur l’armement des Agents de Sécurité et une faible mobilisation des Agents de Sécurité sur toute ces questions…

Concernant le Maintien et l’Actualisation des Compétences, mesure que nous approuvons sur le fond, nous ne pouvons que regretter sa mise en forme, bâclée et inachevée.

En effet, malgré le code du travail obligeant les entreprises à financer les formations sur l’évolution réglementaires de la profession ainsi que le maintien dans l’emploi, aucun financement n’a été prévu lors de sa mise en place… Certains Agents, dont la carte expiraient à partir du 1er Janvier 2018 et qui devaient faire leur demande de renouvellement dès le le mois d’octobre 2017, étant obligés de financer eux-même, parfois sur le temps de repos, ce MAC, sous peine de perdre leur emploi.

Les Organisations Syndicales représentatives de la branche ont conclu un accord le 14 Décembre 2017 concernant le financement du MAC pour les salariés des entreprises de sécurité. Un accord, synonyme de « victoire » pour certaines d’entre-elles alors qu’il ne fait que confirmer le droit des salariés inscrit dans le code du travail…

Nous regrettons que cet accord ne définisse pas, noir sur blanc, les modalités de prise en charge du MAC pour les salariés en CDD représentant plus de 75 % des effectifs dans les entreprises de moins de 500 salariés (source : Enquête de branche prévention- Sécurité).

Nous espérons que les Pouvoirs Publics prennent des dispositions spécifiques très rapidement en 2018 afin de combler ce vide, qui laisse beaucoup d’Agents sans réponses concrètes et notamment, ceux ayant obtenus leur carte professionnelle par équivalence, qui, s’ils ratent leur demande de renouvellement, perdront leur emploi et devront obligatoirement passer une formation initiale à la charge du Pôle-Emploi.

 

Concernant la mise en place des certifications des compétences des centres de formation, celle-ci est une fierté pour ces centres, cependant il ne s’agit que d’un respect purement administratif de normes…


Au lieu de laisser libre les différents titres RNCP gérer seuls la formation et la validation des titres, l’État devrait mettre en place une structure qui validerait ou pas l’examen final, tel le permis de conduire…
Chaque centre formant en respectant scrupuleusement le référentiel de formation et une entité indépendante serait chargée de valider ou pas la formation.
Les triches de faux diplômes (ou de complaisance) et les validations avec un jury fantôme seraient beaucoup plus difficiles voir impossible…

Cette année, nous avons vu différentes protestations, plus ou moins suivies, par les salariés des entreprises du secteur de la Sécurité Privée, par manque d’information sans doute, par oisiveté, par « ça me concerne pas directement donc je m’en fiche »…La réalité du manque de mobilisation et de cohésion pèse sur l’évolution de cette Branche.


Si vous laissez seulement le Ministère de l’Intérieur, les Syndicats Patronaux et les Syndicats de Salariés prendre des dispositions VOUS concernant directement, ne venez pas ensuite râler…

Soyez actifs ! Vue la difficulté de se rassembler à 170 000 personnes, si vous ne pouvez pas être présents pour diverses raisons, débrayez sur vos sites respectifs 1h ou 2, portez un brassard « en Grève » un même jour, une même semaine et expliquez pourquoi vous faites cela…

Si seulement 25% des effectifs se mobilisait, alors vous seriez réellement écoutés et pris en compte.

Le chien en détection d’explosif :

Il y aura une demande forte dans les années à venir, on demande aujourd’hui aux sociétés offrant ces prestations de détection un agrément CNAPS qu’elles ne peuvent obtenir, l’activité de détection n’entrant pas dans le champs de compétence du CNAPS car il n’y a aucun diplôme inscrit au RNCP, ni aucune fiche-repère ni carte pro pour la détection d’explosif.

A ce jour, une simple attestation délivrée par un centre privé, justifie de la capacité du chien.

Peut-être qu’un jour, les Pouvoirs Publics instaureront une Carte Professionnelle spécifique à la détection d’explosif, activité sensible pour la protection des biens et des personnes.

La FPACS a mis en place une certification interne depuis deux ans afin de vérifier les compétences des équipes formées présentes sur le terrain.

Celle-ci répond aux normes internationales en matière de détection d’explosif.

La FPACS souhaite attirer l’attention sur la dangerosité de certaines « pseudos formation » qui pourraient avoir lieu à l’avenir, qui mettrait en péril les biens et les personnes, par leur manque d’expérience dans ce domaine hautement sensible.

 

Nous tenons à remercier tous les adhérents, nos référents ainsi que tous les bénévoles de notre association pour leur soutien et le travail accompli cette année.

En 2018, comme depuis toujours, avec rigueur, efficacité, la FPACS sera vigilante et sera une force de propositions pour accompagner l’évolution nécessaire des métiers de la Sécurité

Adhésion